Interview Candidate n°16 : Camille Abdallah « Des moments juste extraordinaires »

Le 26 mars, à Fonbeauzard, Camille, 22 ans, a été élue première dauphine de Miss Toulouse 2022. Habitué des scènes d'éléctions de Miss, la jeune femme ne cache pas ses ambitions tout en gardant le recul nécessaire pour apprécier l'aventure humaine extraordinaire que représentent ces élections.



Pouvez-vous vous présenter ?

J’ai 22 ans mais je fêterai mes 23 ans le 10 août. Je suis née dans le Nord, à Béthune. Je suis venue à Toulouse pour mes études il y a 5-6 ans.


Les élections de Miss, vous connaissez.

Oui, j’ai été élue première dauphine de Miss Toulouse en 2020 et j’ai donc déjà participé à l’élection régionale Midi-Pyrénées. J’ai également déjà participé à des élections en Provence.


Vous poursuivez donc votre belle histoire avec les Miss.

Après l’élection de 2020, j’ai voulu attendre un an avant de retenter ma chance. Là, c’était ma dernière chance et je voulais être prête à 100 %, tout donner. Là, je savais exactement ce que je voulais. Il me fallait m’affirmer un peu plus. J’avais l’ambition d’accéder à nouveau à l’élection régionale. Ce sont des moments justes extraordinaires, en même temps qu’une aventure humaine. On ne s’habitue pas à entendre son nom. C’est de l’adrénaline et du stress.


Parlez-nous de vos passions.

J’ai pratiqué la danse classique dès l’âge de 4 ans. J’ai aussi fait de l’athlétisme en compétition (saut en longueur). J’ai repris le sport. J’adore également voyager. J’aimerais faire de l’humanitaire. C’est enrichissant, ça nous fait prendre conscience de la chance qu’on a.


Côté professionnel, où en êtes-vous ?

Je suis étudiante en Master de droit de la propriété intellectuelle. J’aimerais accéder à la médecine.


Comment allez-vous aborder cette nouvelle élection régionale du 3 septembre ?

J’ai l’ambition d’aller au bout. Le but, c’est de rester moi-même, être naturelle. Cette élection nous apporte beaucoup dans notre vie de tous les jours.



117 vues0 commentaire