Interview Candidate n°5 : Nelly Bat « Très hâte et très peur »

Le 7 mai, à Tarbes, Nelly Bat, 21 ans, décrochait l’écharpe de première dauphine de Miss Hautes-Pyrénées 2022. La jeune femme, aux passions très variées, connaît déjà la scène et abordera l'élection régionale avec détermination mais sans pression.



Pouvez-vous vous présenter ?

J’ai 21 ans et je fêterai mes 22 ans en novembre prochain. Je suis née à Lourdes et j’habite à Lourdes. J’ai toujours vécu dans les Hautes-Pyrénées. J’ai une grande famille recomposée, ça fait beaucoup de monde (rires).


Ce n’était pas la première fois que vous tentiez votre chance lors d’une élection.

Oui. J’ai déjà participé à une élection, en 2019. Depuis toute petite, je regarde Miss France et je fais des pronostics avec ma mère. J’ai toujours aimé être sous les projecteurs sur scène. Je me suis dit que les Miss, ça pourrait être fait pour moi. Je ne voulais pas avoir de regrets. Au final, je me demande même dans quoi je m’engage (rires). Je suis déterminée mais surtout contente d’en être arrivée là. Terminer dans les deux premières de l’élection de Miss Hautes-Pyrénées, c’était déjà une grande surprise et une grande satisfaction. Mais, en même temps, j’ai déjà le stress de participer à l’élection régionale. Un mélange de plein de choses.


Côté professionnel, où en êtes-vous ?

Je viens d’obtenir une licence en psychologie. J’espère devenir un jour psychologue clinicienne.


Avez-vous des passions ?

Je suis passionnée par le monde de l’art et du spectacle. Je pratique la danse depuis l’âge de 5 ans et je danse dans une troupe depuis longtemps. J’adore également la littérature, la poésie, le cinéma… Sans oublier le sport en général. Miss, il y a un côté social et sociologique.


Comment allez-vous aborder l’élection régionale du 3 septembre ?

C’est un peu au jour le jour. Ce n’est que du plaisir. Peu importe ce qui se passe. Il n’y a que du positif à en retirer. J’ai très hâte et très peur.



35 vues0 commentaire