Interview Candidate n°9 : Charlotte Binet « J’ai eu le cœur qui s’est retourné »

Le 2 juillet dernier, sur la scène de Castéra Verduzan (Gers), Charlotte Binet, 19 ans, décroche l’écharpe de première dauphine de Miss Gers 2022. Tout à sa joie de participer à l’élection régionale du 3 septembre prochain à Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne), la jeune femme amatrice de sport profite à fond de sa nouvelle aventure.



Pouvez-vous vous présenter ?

J’ai 19 ans, je suis née à Agen (Lot et Garonne) et j’habite dans le petit village de Pergain-Taillac, tout au nord du Gers. J’ai un grand frère de 22 ans et une petite sœur de 11 ans.


Pourquoi vous être présentée cette année à une élection de Miss ?

J’avais déjà été approchée pour le faire mais je ne me sentais pas encore légitime. J’entamais à peine mes études. Là, je me suis dit que c’était le moment. Je suis quelqu’un qui n’a pas beaucoup confiance en elle.


Première élection et première écharpe.

Je me suis présentée sans pression. L’objectif était de vivre une nouvelle expérience. Et c’était super. On était entre copines. Quand j’ai entendu mon nom dans les deux finalistes, j’ai eu le cœur qui s’est retourné (rires). Je n’avais pas imaginé que ça pouvait être moi.


Quelle est votre situation professionnelle ?

Je suis étudiante et je viens de terminer mon DUT de Génie biologique à Mont de Marsan. Je n’ai pas encore de spécialité mais j’aime bien la recherche. Je suis aussi intéressée par le commerce et le marketing. Je devrais intégrer une école d’ingénieur en septembre.


Un petit mot sur vos centres d’intérêt.

J’aime beaucoup le sport. J’ai fait de l’équitation pendant 12 ans. Je pratique également la danse depuis 14 ans. J’adore aussi organiser des voyages. Récemment, je suis partie au Mexique.


Comment allez-vous aborder l’élection régionale du 3 septembre ?

J’ai hâte d’être aux premiers jours de préparation de l’élection pour connaître encore un peu plus les autres filles.




44 vues0 commentaire