top of page

Nadine Benaboud (Miss Midi-Pyrénées 2023) s'est envolée pour la grande aventure Miss France

La grande aventure Miss France vient de débuter pour Nadine Benaboud, Miss Midi-Pyrénées 2023. La jeune femme, qui vient de fêter ses 23 ans, s'envolera dans quelques jours pour le voyage de préparation en Guyane avent de revenir à Dijon, où se déroulera l'élection de Miss France 2024. Depuis son élection, début septembre au château de La Garrigue (Villemur-sur-Tarn), Nadine a mis les bouchées doubles. Et a même reçu le soutien appuyé de Chloé Mortaud, Miss France 2009. Tout Midi-Pyrénées la soutient.


📸 @coralieclaverie_photographe 💄 @azalais.mua 👗 @maisongalad 📍 Château de Valmirande

Comment te sens-tu au moment de te lancer dans la grande aventure Miss France ? Tu as l’air très détendue.

Je suis hyper contente et j’ai hâte de débuter l’aventure, rencontrer les autres candidates, découvrir le staff de Miss France. Je me sens prête, je n’ai aucune appréhension.


Qu’est-ce que tu attends de cette expérience unique ?

J’attends d’abord de ramener la couronne (grand sourire). Sinon, j’attends de vivre la plus belle expérience de ma vie, j’attends de pouvoir profiter un maximum. Je pense aussi que cette aventure va me permettre de grandir, de prendre en maturité, de prendre confiance en moi. Ce ne sera que du plus, que du positif.



Est-ce qu’il y a quelque chose qui te fait peur ?

Non, au contraire.


As-tu prévu d’emmener des gris-gris, des objets fétiches dans ta valise ?

J’avoue que je n’ai pas eu du tout le temps de penser à tout ça (éclat de rire). J’ai tout l’essentiel qu’il me faut pour partir. Je ne suis pas superstitieuse.


Comment t’es-tu préparée depuis ton élection de Miss Midi-Pyrénées le 2 septembre ?

On s’est beaucoup préparé avec le comité Miss Midi-Pyrénées. Je suis allée régulièrement à la salle de sport, j’ai profité d’un coaching personnalisé, j’ai eu aussi des cours d’élocution pour pouvoir être à l’aise sur ce que j’ai envie de dire et l’exprimer de la meilleure des façons. Avec le comité, on a aussi préparé l’entretien avec le jury par une mise en situation pour que je me sente le plus à l’aise possible. De mon côté, j’ai aussi révisé tous les tests de culture générale, j’ai bien suivi l’actualité.


Est-ce que, depuis l’élection régionale de début septembre, tu sens une évolution ? Te sens-tu prête ?

Ah oui, totalement. Je me sens épanouie dans ce que je fais. Je suis hyper contente de tout ce que je suis en train de vivre. Et je sais que le meilleur reste à venir.


Est-ce que tout ce que tu vis est encore plus beau que tout ce que tu avais imaginé ?

Oui. Je ne m’attendais pas à tout ça. C’est plein d’émotions, de rencontres. Miss France est avant tout une aventure humaine, et c’est ce que j’aime. Je suis très dans l’humain, j’adore apporter du bonheur autour de moi. C’est exactement ce que je vis.


Tu vas vivre un mois un peu coupée du monde, dans la bulle Miss France. Est-ce un moment que tu redoutes ?

C’est un élément qu’on a pris en compte dans toute ma préparation à Miss France. Je me projette sur le mois prochain mais aussi bien au-delà. J’ai envie d’avoir la couronne. Je ne pars pas pour une aventure d’un mois mais une aventure de treize mois. Je ne redoute pas du tout l’éloignement. J’ai eu la chance de voyager plusieurs fois, être amenée à partir, je ne redoute pas cet éloignement.


Avec le comité, au niveau de la robe pour le jury de présélection, du costume régional, vous avez fait un gros travail pour que tu te sentes le plus à l’aise possible.

Je voulais me sentir bien. La robe de présélection, c’est moi qui l’ai imaginée. La couturière m’a fait une robe de rêve. Je suis super contente du résultat, j’ai hâte de la porter devant le jury. C’est une robe qui me ressemble. Pour le costume régional, c’est un gros coup de cœur. La créatrice a beaucoup travaillé dessus, elle l’a fait avec plaisir et c’est du travail tout à la main. Je suis très, très contente.


Tu as été énormément accompagnée ces dernières semaines par Florence Demortier (Miss Midi-Pyrénées 2022 ; 8e à Miss France 2023). Est-ce qu’elle a été un soutien important ?

On est devenues des copines. On s’appelle quasiment tous les jours. Elle prend de mes nouvelles, on a créé un lien très particulier. Je suis extrêmement reconnaissante de tout ce qu’elle a fait pour moi, de tous les conseils qu’elle a pu me donner pour que je puisse partir le plus sereinement possible.


Le comité Miss Midi-Pyrénées a aussi été à tes côtés pendant toute cette préparation.

Karine (déléguée régionale Midi-Pyrénées) considère toutes ses Miss comme ses filles. Elle fait tout pour qu’on se sente bien. Elle ne met pas du tout la pression, bien au contraire, elle me dit de profiter de cette aventure. C’est l’aventure d’une vie, il ne faut pas avoir de regrets. Rien que pour ça, je la remercie d’être là pour moi. Depuis que j’ai été élue, Karine a été comme une seconde maman. Pour les Miss mais aussi pour la vie personnelle. Je lui en serai reconnaissante à vie.


Chloé Mortaud (Miss France 2009) a dit que tu avais « Un air de Kim Kardashian ». Qu’en penses-tu ?

C’est la deuxième fois qu’on me le dit. C’est un très, très beau compliment.


Le mot de la fin ?

Je vais vers l’inconnu et c’est aussi ce que j’aime.


Chloé Mortaud : "Cette année, c'est la bonne"


Quelques jours avant son grand départ pour Miss France, Nadine a eu la possibilité de discuter avec Chloé Mortaud. L'occasion pour la Miss France 2009, de donner de précieux conseils à la jeune femme qui vient de fêter ses 23 ans. "C'est une aventure où tu vas être jugée pendant un mois. Fais aussi attention au par coeur. Il ne faut pas macher et remacher ton discours. Sois la plus naturelle possible. Je te souhaite d'avoir le déclic. J'ai une seule chose à te dire, kiffe. Si tu kiffes, ça se verra à la caméra. L'an dernier, Indira, elle brillait." Chloé Mortaud a été charmée par Nadine. "Tu as un petit côté Kim Kardashian". Nadine ne laisse personne indifférent, Chloé Mortaud sera sa première supportrice le 16 décembre, à Dijon. Et Miss France se lance même dans un pronostic sur Instagram: "Cette année, c'est la bonne, la couronne revient en Midi-Py".

33 vues0 commentaire

Comments


bottom of page