Interview Candidate n°6 : Margot Smessaert « J’aime m’enrichir de nouvelles rencontres »

Le 7 mai dernier, à Tarbes, Margot Smessaert, 23 ans, a coiffé la couronne de Miss Hautes Pyrénées 2022. Juste avant de partir quelques jours en Afrique, la jeune femme est revenue sur ce jour particulier.



Pouvez-vous vous présenter.

J’ai 23 ans et je viens de Lourdes. J’ai toujours grandi dans les Pyrénées, au grand air (rire). J’ai un grand frère. J’ai fini mes études. Après une licence en géographie, j’ai validé un Master en urbanisme. Aujourd’hui, je suis urbaniste. Je m’intéresse à tout ce qui a trait à l’aménagement du territoire. Dans l’avenir, j’aimerais bien trouver un poste à l’international.


Vous avez été élue alors que c’était la première fois que vous vous présentiez.

Il y a quelques années, j’ai une amie qui avait été élue Miss Hautes-Pyrénées et j’avais assisté à plusieurs de ses shootings. Je me suis dit pourquoi pas. J’aime bien vivre de nouvelles choses, m’enrichir de nouvelles rencontres, découvrir un autre monde. Je voulais aussi montrer que je pouvais me surpasser. Je suis allée à l’élection pour vivre l’aventure à fond. Je ne m’attendais pas du tout à être élue. Je suis passée par toutes les émotions. J’ai adoré. J’ai hâte de vivre d’autres expériences.


Vous avez également de nombreuses autres activités ou passions.

Je suis passionnée de voyages. Rencontrer, partager, m’enrichir d’autres cultures. Les opportunités ont fait que je me suis aussi lancée dans l’aventure de l’humanitaire. Je suis également addict au sport. Ceux d’extérieur en priorité. J’aime aussi la danse latine.


Désormais, vous participerez à l’élection du 3 septembre prochain. Dans quel état d’esprit l’aborderez-vous ?

J’ai eu du mal à réaliser ce qui m’arrivait. Je me dis que l’élection régionale va être une autre superbe expérience. J’essaye de ne pas me mettre trop de pression particulière.





101 vues0 commentaire