top of page

Laura Boucher : « Avec le costume régional de Miss Midi-Pyrénées, je me suis éclatée »

Avec deux finalistes en deux ans à Miss France (Florence Demortier l’an dernier, Nadine Benaboud cette année), le comité Miss Midi-Pyrénées est sous les feux des projecteurs. Depuis plusieurs années, le comité s’est entouré de professionnels aussi compétents que motivés. Laura Boucher est la dernière à avoir intégré la grande famille « Midi-Py ».


Nadine Benaboud et Laura Boucher

Après avoir passé ses diplômes dans la mode, la jeune femme a alors mis sa carrière entre parenthèses, profitant de ses trois enfants. Elle qui ne s’est « jamais lancée à 100 % » décide alors de postuler pour la confection du costume régional porté par Miss Midi-Pyrénées lors de la grande élection de Miss France. « J’ai postulé, c’était mon rêve. J’ai toujours créé, j'ai toujours regardé les tenues de Miss France. » Elle tente sa chance. « On avait le droit de proposer trois croquis et celui qui a été sélectionné est celui que j’avais fait "comme ça" (rires). » La grande aventure commence. « Même si on n’a rien changé au croquis initial, il a fallu aller bien au-delà. »



130 heures de travail

Un costume qui a fait l’unanimité. « J’avais envie de partir sur Toulouse et la violette. Je voulais que ça se voie. Il y avait beaucoup de dentelles, de perles. Il y a eu énormément de travail sur ce costume, environ 130 heures. Il y a eu pas mal de nuits blanches. Tout a été peint à la main. Je me suis éclatée. C’est dommage qu’à l’antenne tous ces détails n’aient pas été vus. On n’a pas trop vu l’envers non plus. »


Un minutieux travail de confection

Qu’elle se rassure, son costume a littéralement envoûté les réseaux sociaux et ébloui lors du passage de Nadine sur la scène du Zénith de Dijon. Miss Midi-Pyrénées a également été enchantée.

« C’est une fierté de voir que Nadine était contente de le porter. Tout ça donne très envie. » Depuis plusieurs semaines, Laura Boucher s’est remise au travail pour apporter son talent au comité. En parallèle, elle a décidé de franchir le pas en lançant sa marque, Laura Boucher création (laura boucher creation sur Instagram). Son atelier est à L’Isle-Jourdain. Pas très loin du siège social du comité Miss Midi-Pyrénées, à Castéra-Verduzan. L’occasion sans doute de travailler en plus étroite collaboration.


Grâce au travail de Laura Boucher et à celui de tous les autres professionnels qui participent à la vie du comité, Midi-Pyrénées est armé pour les futures saisons.


© Sipa Press
© Sipa Press

11 vues0 commentaire
bottom of page